mercredi 30 septembre 2015

La jupe à travers les siècles

Robe composée d'une jupe datant de 1870.

Droite, parapluie, plissée ou portefeuille, la jupe est bien plus qu’un petit bout de tissu frivole. C’est un symbole dans lequel défile l’histoire des femmes, de leur soumission à un ordre masculin, puis de leur libération avant un XXIe siècle chahuté par des débats sur les identités de genre et les interdits vestimentaires.
La jupe vient du mot arabe Joubba signifiant long vêtement de laine est qui est un vêtement unisexe fixé au niveau des hanches ou de la taille pour couvrir tout ou partie du bas du corps sans division pour chaque jambe et sans qu'en principe les bords inférieurs soient refermés.
Selon les cultures, la jupe est portée préférentiellement par les hommes ou par les femmes.
Jupe chez les romains

Dans l'Antiquité, les Romains et les Grecs portent des habits semblables à des jupes, tels la tunique et la toge pour les hommes, ou le péplos et le chiton pour les femmes. Au contact des peuples germaniques et celtes qui ont adopté ce type de vêtement, le pantalon commence à se populariser chez les soldats romains, puis dans le reste de la population masculine vers le IIIe siècle. Le pantalon reste néanmoins longtemps considéré comme un vêtement « barbare », comme en témoignent les décrets impériaux de 397 et 399 qui en interdisaient le port dans Rome. Les jupes s’immiscent également chez les Égyptiens (pagne pour les hommes), drapée autour des hanches elles sont conçues en lin, se calquant idéalement au climat fluctuant.
Vers l'an mil, à la fin du Haut Moyen Âge, les nobles abandonnent la tunique courte pour des vêtements plus longs. Les vêtements masculins et féminins sont alors très similaires entre eux. Néanmoins, contrairement aux hommes, les jupes des femmes ne sont pas censées découvrir les pieds de celles-ci.
jupe du XIVe siècle
Vers le XIVe siècle, la tunique pour homme commence à nouveau à se raccourcir, tandis que les femmes conservent de longues robes.
À partir du XVIe siècle, les tuniques courtes et les collants des hommes se muent progressivement en culottes, hauts-de-chausse et pantalons, définissant par opposition la jupe comme un vêtement typiquement féminin.
Au cours du XIXe siècle, la coupe des vêtements féminins se modifie plus rapidement qu'aux siècles passés. La jupe, au départ assez étroite, prend de l'ampleur et atteint une taille spectaculaire dans les années 1860 avec la jupe à crinoline.
Au cours des années 1910, la jupe féminine commence pour la première fois depuis des siècles à se raccourcir et sa taille varie grandement au cours des décennies suivantes. Les Années folles voient la disparition du corset. Chez les sportives, la jupe courte fait son grand retour: la Française Suzanne Lenglen abandonne le costume usuel de tennis qu’elle porte encore à l’occasion des Jeux olympiques d’été de 1920 pour une robe signée Jean Patou à partir de 1921. C’est ensuite le patinage artistique, aux Jeux olympiques d’hiver de 1928 à Saint-Moritz où la Norvégienne Sonja Henie, se présenta pour la première fois en jupe courte, et grâce à ses mouvements audacieux et libérés du port de la jupe longue fit sensation.Dans les années 1960, la minijupe fait son apparition avec Brigitte Bardot comme égérie. C’est à Londres qu’arrive la mini-jupe qui révolutionne la mode en dévoilant les jambes des femmes. Deux noms, Mary Quant et André Courrèges, sont restés associés à cette création audacieuse, qui se porte aujourd’hui encore droite, entravée, évasée ou même plissée etc…
Le XXe siècle a aussi été le témoin d'un recul de la jupe par rapport au pantalon, désormais porté quotidiennement par les femmes. Quand à la jupe pour homme, celle-ci fait actuellement l'objet d'un timide retour, notamment dans les défilés de mode.
Aujourd'hui encore, la Jupe est un vêtement mixte  qui a su traverser l’histoire sans jamais se démoder.

jeudi 24 septembre 2015

Toute en rouge !!


Coucou tout le monde !! 

Je reviens aujourd'hui avec un look plus de soirée, de cocktail que de journée. Et oui, il m'arrive de sortir avec des amis et parfois, j'aime être bien habillée. Pour cette sortie, j'ai imaginé cette belle robe rouge achetée durant les soldes de l'hiver dernier chez Mim pour 7€. Une aubaine que je n'ai pas laissé passer ^^. Une robe cache-cœur avec une attache sur le côté prise une taille en plus parce qu'il n'y avait plus de 36. Mais ce n'est pas grave, elle est très jolie et je compte bien la mettre encore et encore. 
Pour l'accessoiriser, j'ai mis ce collier provenant du site Ebay, un site qui regorge de colliers pour moins de 5€ et je peux dire que depuis mon premier achat de colliers, 6 ou 7 sont venus le rejoindre !! :) Ils ne sont pas cher et ne sont pas non plus de si mauvaise qualité. Concernant les chaussures, il s'agit d'une ancienne paire d'escarpin acheté chez Gémo il y a 4 ou 5 ans. Et oui, quand j'aime, c'est pour longtemps !! :)




Bisous tout le monde et à une prochaine pour un article historique !! :)

Robe : Mim
Collier : Ebay
Escarpins : Gémo

dimanche 20 septembre 2015

Achats de la rentrée


Coucou tout le monde !! 

Je reviens aujourd'hui avec mes achats de ce mois de septembre, mois de rentrée scolaire. Les températures n'ayant pas beaucoup aidé à acheter des petites robes et autres vêtements léger, je me retrouve avec une sélection très automnale et avec peu de couleurs. 
Côté vêtements, vous pouvez voir que j'ai fait le plein de chaussettes (et oui, j'ai les pieds qui sont toujours froid), 7.99€ les 5 paires de chaussettes chez Jennyfer, c'est vraiment pas cher, donc autant en profiter !! :) Surtout que mon stock de chaussettes commencé vraiment à diminuer, il fallait que je remédie à ce désertage (oui j'invente des mots). Pour les sous-vêtements, pas de rupture de stock dans ma garde-robe mais juste un craquage pour ce genre de soutient-gorge. J'aime beaucoup la marque UNDIZ, qui fait de très jolies choses pour des prix vraiment abordable. Ensuite, deux tops très sombre (et oui c'est noir), l'un vient du site Monshowroom (avec le zip doré) et l'autre vient de Naf Naf, un petit coup de cœur pour la dentelle sur le col (que vous ne voyez pas puisque le jour de la photo, il faisait nuit en plein jour). Pour finir, ces chaussures, je les ai voulu dès leur sortie en boutique. Elles sont parfaites pour l'automne, pas trop haute, une couleur que je n'avais pas et bah elles sont belles quoi !! :) Elles sont bimatière et, pour 30€, vous les trouverez chez Camaïeu. Je ne vais pas souvent chez eux, c'est un tord puisqu'ils ont vraiment de jolies choses et en plus, en ce moment, ils font de jolies réductions. 


Côté salle de bain, c'est simple, tout vient de chez Yves Rocher. C'est mon nouveau fournisseur de cosmétiques et pour cause, c'est vraiment pas cher et la qualité est plutôt bonne. Après ce qui se trouve dans mon sac, voici mes derniers achats de chez eux. Un Lowpoo, très en vogue en ce moment, c'est un shampooing qui ne mousse pas et qui ne contient pas tous les agents agressifs pour les cheveux que l'ont retrouve dans les shampooing habituels. J'ai eu envie d'essayer. A côté, un gel douche tout simple et enfin, un vernis de leur collection à 2.95€. A ce prix là, je me suis vite dit, "non katell ne les achète pas tous !!" Pour l'instant, c'est le seul que j'ai acheté. 

Sur ceux, je vous laisse à vos occupations, je m'en vais essayer ce shampooing !! :)

Chaussettes : Jennyfer
Sous-vêtements : UNDIZ
Top zip : Monshowroom
Top dentelle : Naf Naf
Chaussures : Camaïeu
Cosmétiques : Yves Rocher

mercredi 16 septembre 2015

Ce que l'on trouve dans mon sac


Coucou tout le monde !! 

Je reviens aujourd'hui avec un article un peu différent de ce que je fais d'habitude. En effet, j'ai vu de nombreuses fois sur la toile, des filles montrer ce qui se trouve dans leur sac. J'ai eu envie de faire la même chose (mouton que je suis) et vous montrer l'intérieur du mien.
Comme toutes les filles (enfin je suppose) mon sac est un sac fourre-tout. Mais j'essaye de mettre du fourre-tout utile. Je l'ai acheté en solde sur le site Mango, qui, j'ai remarqué, depuis quelque temps, baisse ses prix et encore plus durant les soldes. En effet, ce sac m'a coûté moins de 8€, une sacrée affaire. Contre ce sac, on retrouve mon porte-monnaie acheté chez IAM, un petit magasin vendant des bijoux, des sacs, des porte-monnaies et des écharpes pour un prix minimes mais la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Pour l'instant, il tient et j'en suis contente. Ensuite, comme vous pouvez le voir, on retrouve un parapluie (toujours en mettre un dans son sac), deux paires de lunettes, un agenda, un bloc-note, un cahier pour écrire des idées, des boules quies (au cas où je dors ailleurs que chez moi), des stylos, des labellos, une crème pour les mains, un paquet de mouchoir, des écouteurs (pour m'occuper quand je fais le voyage Tours-Châteauroux), un kit manucure de voyage et un porte carte. 

J'avoue que la plupart des choses se trouvant dans mon sac, se trouve être des cadeaux de chez Yves Rocher, un magasin que j'aime énormément mais depuis très récemment (en fait, depuis que je vis à Tours, j'ai redécouvert ce magasin dans lequel allais ma sœur). D'ailleurs, je compte bien allé y faire un tour aujourd'hui, j'ai envie d'essayer le low poo, une nouvelle façon de laver ses cheveux. Je verrais bien ce que ça donne !! :)

Sac : Mango
Lunette : Anna Field
Parapluie : Isotoner
Porte-feuille : IAM
Kit manucure, Porte-carte, crème pour les mains, agenda, bloc-note : Yves Rocher

mercredi 9 septembre 2015

Ma version de la rentrée scolaire



Coucou tout le monde !!

Je reviens aujourd'hui avec ma version de la rentrée scolaire 2015/2016. En effet, je suis encore en cours, pour la dernière année j'espère, et ma rentrée s'est passée hier. Je rentre en Master 2 Histoire et hier, ce n'était qu'une pré-rentrée. C'est seulement histoire de remplir des papiers et nous dire quels cours nous devons suivre, rien de plus.
Pour l'occasion, je vous aies concocté une tenue spéciale rentrée un peu BCBG. Pour ça, rien de mieux qu'une cravate pour se la jouer sérieuse. Un chemisier que j'ai depuis maintenant 6 ans mais qui ne me fait jamais défaut. Pour aller avec, une jupe tube et des escarpins. Rien de plus, rien de moins, et c'est parti pour une année de dur labeur !! 


Chemisier : Xanaka
Jupe : Camaïeu
Escarpins : Xanaka

jeudi 3 septembre 2015

La rentrée scolaire


Coucou tout le monde !! Comment allez-vous ??

En ce début du mois de septembre, l'événement important est la rentrée. On nous en a rabâché les oreilles à la télé, la radio, les magasines. Étant encore à l'école (en master d'histoire), pour moi, la rentrée sonne comme le fait d'avoir une nouvelle garde-robe.
Les couleurs à la mode pour cette rentrée ? Les couleurs de l'automne, le gris, le noir, le bordeaux, le jaune moutarde et le camel.
Les tendances de cette rentrée 2015/2016 ? Les seventies, les manteaux longs, les ponchos, les bottines et les escarpins à bout pointu, le noir et blanc en version graphique, les eighties, l'esprit punk et les influences galactiques.
Pour ma part, j'ai une nette préférence pour l'esprit seventies et l'imprimé graphique noir et blanc. Rien de plus chic je trouve. J'ai toujours apprécié cette mode ainsi que les imprimés et sens que je vais trouver mon bonheur cette saison.
Et avec ces informations, je suis allée faire ma shopping liste sur le site Esprit dont je vous avez parlé il y a quelque temps déjà ici  , et voici ce que j'ai trouvé ci-dessus : 

- Un superbe manteau style officier en laine et qui risque de bien tenir chaud en automne/hiver.
- Une robe esprit seventies bleu avec le tour des poches en simili cuir
- Un poncho parfait pour le mettre à la place du manteau si les températures sont plus clémentes.
- Enfin, ces bottines, parce qu'on a toujours besoin de bottines.

Avec ça, c'est un petit retour en arrière dans le temps et j'ai presque envie de chanter « l'école est finie » de Sheila.
Mais bien sûr, la mode est un éternel recommencement et mieux vaut privilégier les pièces intemporelles que les pièces qui se démoderont la saison suivante.
Surtout qu'en ce moment, les jours se font plus courts, et on a surtout envie de se détendre et de se faire plaisir en admirant les couleurs des arbres qui changent, couleurs que l'on retrouve dans notre garde-robe. Parce que oui, l'automne se fait sentir, on range nos petites jupes/robes estivales et l'on ressort les tenues de mi-saison.