mardi 7 février 2012

La mode chez les Egyptiennes


 
Les types de vêtements portés par les anciens Egyptiens représentaient la position que ces derniers occupaient au sein de la société. Dans l'Ancien Empire, les robes de tous les jours étaient de simples morceaux de lin de forme rectangulaire. Ces robes étaient drapées autour du corps dans le sens des aiguilles d'une montre afin de couvrir la partie située entre la taille et les genoux. L'extrémité de ce pagne était retroussée afin d'obtenir une double épaisseur alors que le dessus était replié sous la partie déjà drapée. Ensuite, un morceau de tissu était remonté contre le corps et entortillé de manière à éviter que la partie interne ne descende en glissant.

La robe des nobles et des hauts fonctionnaires était différente de celle portée par la famille royale et les gens du peuple. Lors d'évènements officiels, les nobles de l'Ancien Empire portaient un type de pagne différent. A moitié plissé, ce pagne était drapé autour du corps dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Afin d'éviter que la partie plissée qui était tirée vers l'avant, ne soit salie ou pliée, il suffisait de la remettre en place en utilisant une petite patte placée derrière la ceinture. Au centre de cette ceinture se trouvait un nœud particulier dont les extrémités étaient en général repliées.

La toilettes des dames n’évolua guère jusqu’au Nouvel Empire. Traditionnellement, le vêtement féminin était une longue robe de lin qui se portait près du corps afin de souligner et de mettre en valeur la silhouette des femmes. Elle se portait sous la poitrine et était maintenue aux épaules soit par une seul bretelle nouée au niveau du sein gauche découvrant ainsi le sein droit soit par deux larges bretelles qui recouvraient les seins au qui passaient au milieu laissant la poitrine entièrement nue. La robe était généralement faite de lin blanc mais on pouvait en trouver de couleur vert, jaune ou rouge.

Au cours du Nouvel Empire, la mode fut affectée par les Egyptiens aisés et de nouveaux styles firent leur apparition. Les nobles, tant les hommes que les femmes, sont représentés vêtus de longs habits aux manches plissées et évasées aux coudes. Parfois, ils portaient des pagnes courts sous des modèles plus longs et transparents.

Le costume féminin revêtait un côté plus fantaisiste. Les femmes portaient toujours une robe longue en lin plissée ou lisse mais plus transparente qui mettait ainsi en valeur les formes des femmes. Les femmes aimaient agrémenter leurs habits de perles, de fils d’or, de broderie, et de bijoux…

Représentée sur des scènes datant de l'Ancien Empire, la peau de léopard était portée par une certaine classe de prêtres appelés « Sem ». Portée par-dessus la robe normale, cette peau tenait en place grâce à une sangle qui pouvait être raccourcie par une sorte de nœud coulant situé au niveau de l'épaule.